Monthly Archives: janvier 2011

Le coupe chou : Le rasage à l’ancienne…

Comment bien utiliser le coupe-chou ?

Utilisé avec doigté, un coupe-chou est un excellent moyen de se raser.
Si vous essayer la technique de rasage décrite ci-dessous,vous éviterez de trop vous couper les premiers temps.
Sachez que plus vous pratiquerez le coupe-choux, plus vous le maitriserez et moins vous vous couperez.


Le coupe chou :


La lame d’un coupe choux est le plus souvent faite en acier au carbone, car il est plus facile à aiguiser et permet d’obtenir un meilleur tranchant. Par contre, il est plus sujet à rouiller, si on ne l’entretien pas régulièrement.
Toutefois, certains coupe-chou sont en inox ou en acier inoxydable. Ceux-ci sont plus dur à aiguiser. Maintenant, il sont moins sensibles à la rouille.

Apprendre à se raser avec un coupe-chou peut prendre plusieurs semaines, voir plusieurs mois, avant que vous ne vous sentiez en confiance et puissiez arriver à vous raser correctement.

La technique :

Avant, le rasage au coupe-chou, il est conseillé de bien préparer son visage à l’eau chaude avant. Par une douche ou par un bon nettoyage de peau avant rasage avec de l’eau bien chaude.

  • le blaireau : Il existe 3 sortes de poils de blaireau : le blaireau, le sanglier ou le synthétique.

Après avoir mis votre savon à raser dans un bol à raser et après avoir enlevé le plus gros de l’eau de votre blaireau, commencez à préparer votre savon à l’aide du blaireau en faisant des mouvements circulaire. Continuez jusqu’à ce qu’il n’y ait que des petites bulles dans la crème à raser et qu’elle ait un aspect onctueux. Dès l’or, elle sera prête à être utilisée.
Une fois prête, appliquez la crème à l’aide de votre blaireau, tout doucement, en l’appliquant avec des mouvements circulaires, pour ainsi bien relever les poils de votre barbe, et les imbiber d’eau et de mousse. Déposez une épaisse couche de crème afin de recouvrir votre visage et ne plus le voir au travers de la mousse.

1ère passe : Dans le sens du poils, de haut en bas.

Prenez votre coupe chou dans votre main forte. Mettez votre pouce au niveau du dos de la lame sur la soie, votre index, majeur et annulaire au dessus de celle-ci, et votre auriculaire au niveau du crochet.
Le bon angle pour couper vos poils de barbe est de 30°. Trop petit, il passera sans couper vos poils, et trop grand, vous risquez de vous couper.
Pour bien commencer, poser la lame contre votre joue, puis soulevez gentiment le dos de la lame de manière à faire un angle de 30°. N’appuyez pas trop lors de vos passage, la lame doit effleurer votre peau. De l’autre main, étirez votre peau, afin qu’elle soit bien lisse, ce qui réduira les risques de coupures. Vous devez allez dans le sens du poils pour le premier passage.

Voici une petite vidéo, qui peut bien vous aider pour connaitre les bons gestes :

Se raser au coupe-chou

2ème passe : En travers du poils.

Dès que vous avez terminé la première passe, lavez-vous soigneusement le visage, et ré-enduisez le de mousse à raser. La deuxième passe se fait en travers du poils. Celle-ci demande un peu plus d’attention, mais vous devez aller dans le sens perpendiculaire de la pousse du poil.

Une fois terminé, relavez-vous soigneusement le visage.

3ème passe : Dans le sens contraire du poils, du bas vers le haut.

Pour les perfectionnistes, il est possible de passer une 3ème fois. Cette troisième passe, vous garantira un rasage de près durant 36h !
Une fois encore, ré-enduisez vous le visage du restant de mousse à raser de votre bol.
Cette dernière passe qui consiste à raser dans le sens contraire du poil est la plus dangereuse, il vous faut absolument être bien concentré sur ce que vous faite, sinon vous allez vous couper. Si votre lame « accroche » lors du passage, rabattez le dos de votre lame contre votre joue, et continuez en douceur.
Au niveau de la lèvre supérieur, allez-y en travers, cela sera plus facile et vous aurez moins de risques de vous couper.

Une fois votre rasage terminé, il y a des risques que vous ayez quelques petites coupures, dû à vos premiers passages de débutants. Pour cela, rincez votre visage avec de l’eau bien froide ce qui rétractera vos vaisseaux sanguins et évitera le sang de couler. Ensuite, vous pouvez appliquer de la pierre d’alun sur tout votre visage, ce qui calmera le feu du rasoir et cicatrisera tous vos saignements.
Lorsque votre visage est bien rincé, n’oubliez pas de réhydrater votre peau avec un soin nourrissant pour la peau.

Ensuite rincez soigneusement votre blaireau et votre coupe-choux et veillant bien a ne pas l’entrechoquer contre le lavabo.

Voilà, vous êtes prêts à bien vous raser avec un coupe-chou et de le faire convenablement. Au départ, il y aura des petites erreurs, mais plus vous pratiquerez et mieux vous y arriverez.

Alors bon courage et bon rasage !

Le coupe chou : Le rasage à l’ancienne…

Comment bien utiliser le coupe-chou ?

« photo coupe chou »
Utilisé avec doigté, un coupe-chou est un excellent moyen de se raser.
Si vous essayer la technique de rasage décrite ci-dessous,vous éviterez de trop vous couper les premiers temps.
Sachez que plus vous pratiquerez le coupe-choux, plus vous le maitriserez et moins vous vous couperez.

Le coupe chou :
« Photo coupe choux détaillé » (voir mes notes)
La lame d’un coupe choux est le plus souvent faite en acier au carbone, car il est plus facile à aiguiser et permet d’obtenir un meilleur tranchant. Par contre, il est plus sujet à rouiller, si on ne l’entretien pas régulièrement.
Toutefois, certains choupe-chou sont en inox ou en acier inoxydable. Ceux-ci sont plus dur à aiguiser. Maintenant, il sont moins sensibles à la rouille.

Apprendre à se raser avec un coupe-chou peut prendre plusieurs semaines, voir plusieurs mois, avant que vous ne vous sentiez en confiance et puissiez arriver à vous raser correctement.

La technique :
Avant, le rasage au coupe-chou, il est conseillé de bien préparer son visage à l’eau chaude avant. Par une douche ou par un bon nettoyage de peau avant rasage avec de l’eau bien chaude.

le blaireau : Il existe 3 sortes de poils de blaireau : le blaireau, le sanglier ou le synthétique.

 » Photo avec du savons dans une tasse »
Après avoir mis votre savon à raser dans un bol à raser et après avoir enlevé le plus gros de l’eau de votre blaireau, commencez à préparer votre savon à l’aide du blaireau en faisant des mouvements circulaire. Continuez jusqu’à ce qu’il n’y ait que des petites bulles dans la crème à raser et qu’elle ait un aspect onctueux. Dès l’or, elle sera prête à être utilisée.
Une fois prête, aplliquez la crème à l’aide de votre blaireau, tout doucement, en l’appliquant avec des mouvements circulaires, pour ainsi bien relever les poils de votre barbe, et les imbiber d’eau et de mousse. Déposez une épaisse couche de crème afin de recouvrir votre visage et ne plus le voir au travers de la mousse.

« photo d’une mise en pratique du coupe-choux »
1ère passe : Dans le sens du poils, de haut en bas.
Prenez votre coupe chou dans votre main forte. Mettez votre pouce au niveau du dos de la lame sur la soie, votre index, majeur et annulaire au dessus de celle-ci, et votre auriculaire au niveau du crochet.
Le bon angle pour couper vos poils de barbe est de 30°. Trop petit, il passera sans couper vos poils, et trop grand, vous risquez de vous couper.
Pour bien commencer, poser la lame contre votre joue, puis soulevez gentillement le dos de la lame de manière à faire un angle de 30°. N’appuyez pas trop lors de vos passage, la lame doit effleurer votre peau. De l’autre main, étirez votre peau, afin qu’elle soit bien lisse, ce qui réduira les risques de coupures. Vous devez allez dans le sens du poils pour le premier passage.

Une fois le premier côté terminé, changez de main pour l’autre côté.

2ème passe : En travers du poils.
Dès que vous avez terminé la première passe, lavez-vous soigneusement le visage, et ré-enduisez le de mousse à raser. La deuxième passe se fait en travers du poils. Celle-ci demande un peu plus d’attention, mais vous devez aller dans le sens perpendiculaire de la pousse du poil.
 » photos utilisation ou vidéo ».

Une fois terminé, relavez-vous soigneusement le visage.

3ème passe : Dans le sens contraire du poils, du bas vers le haut.
Pour les perfectionnistes, il est possible de passer une 3ème fois. Cette troisième passe, vous garantira un rasage de près durant 36h !
Une fois encore, ré-enduisez vous le visage du restant de mousse à raser de votre bol.
Cette dernière passe qui consiste à raser dans le sens contraire du poil est la plus dangereuse, il vous faut absolument être bien concentré sur ce que vous faite, sinon vous allez vous couper. Si votre lame « accroche » lors du passage, rabatter le dos de votre lame contre votre joue, et continuez en douceur.
Au niveau de la lèvre supérieur, allez-y en travers, cela sera plus facile et vous aurez moins de risques de vous couper.

Une fois votre rasage terminé, il y a des risques que vous ayez quelques petites coupures, dû à vos premiers passages de débutants. Pour cela, rincez votre visage avec de l’eau bien froide ce qui rétractera vos vaisseaux sanguins et évitera le sang de couler. Ensuite, vous pouvez appliquer de la pierre d’alun sur tout votre visage, ce qui calmera le feu dub rasoir et cicatrisera tous vos saignements.
Lorsque votre visage est bien rincé, n’oubliez pas de réhydrater votre peau avec un soin nourrissant pour la peau.

Ensuite rincez soigneusement votre blaireau et votre coupe-choux et veillant bien a ne pas l’entrechoquer contre le lavabo.

Voilà, vous êtes prêts à bien vous raser avec un coupe-chou et de le faire convenablement. Au départ, il y aura des petites erreurs, mais plus vous pratiquerez et mieux vous y arriverez.

Alors bon courage et bon rasage !

Connaitre son type de peau

Avez-vous déjà acheté un cosmétique ? un vrai casse-tête ! Que ce soit pour la crème, la mousse à raser ou même le gel douche, les marques vous proposent trois fois le même produit et la seule différence : le type de peau …

En réalité, il existe cinq types de peau bien distincts : la peau normale, la peau sèche, la peau grasse, la peau sensible et la peau mixte.
Connaitre son type de peau est important pour bien l’entretenir. Vous ne le connaissez pas ? Rassurez-vous, vous n’êtes pas le seul ! Suivez le guide, et votre peau n’aura plus de secret pour vous …

La peau normale : une peau idéale !

Rêvée de tous, la peau normale est considérée comme une peau idéale. Sans souci apparenté, votre peau est douce et confortable, souple et ferme à la fois.
Pour vous, la priorité est de conserver cette peau naturelle et belle.
Au quotidien, l’utilisation de produits doux (voire toniques) et une hydratation suffisent à conserver une belle peau. L’amande douce se révèle être un ingrédient parfait pour y arriver. Pour les plus motivés, un gommage et un masque hebdomadaire favorisent le maintien et l’équilibre de votre peau.

La peau sèche : une peau déshydratée!

Une peau sèche est facile à reconnaitre : tiraillements, inconfort, apparition de plaques sèches, sensation irritante … La peau sèche, due à une diminution de substances grasses sur la couche externe de la peau, conduit à un manque d’eau important. Pour éviter tout vieillissement prématuré, il est conseillé de bien entretenir votre peau.
L’hydratation est donc primordiale … et quotidienne ! Pour cela, préférez les produits aux actifs hydratants comme l’huile de noix de coco, la violette, le bois de santal …

illustration : Crème de jour Revitalisante – Institut Karité

La peau grasse : la préféré des imperfections !

Souvent sujette aux imperfections (boutons, points noirs …), la peau grasse s’explique par une surproduction de sébum. Elle est aussi reconnaissable par sa luisance et sa brillance.
Peau fragile, elle a besoin de soins réguliers. L’utilisation de produits astringents, purifiants comme le citron, la rose …sont recommandés. Il est aussi primordiale d’éviter tout produit aux actifs nourrissants tels que le karité ou l’huile de noix de coco. Enfin, les gommages (plusieurs fois par semaine ! ) et les masques désincrustants sont les bienvenus…


La peau sens
ible : la cible des allergies !

Sensation de picotements, de brûlures, mais surtout rougeurs insupportables… La peau sensible est à entretenir avec précautions.
Cette peau souvent allergique demande l’utilisation de produits hypoallergéniques ou doux. Une hydratation quotidienne est très recommandée. Les produits à base d’aloés vera, de bois de santal ou encore de violette sont idéales pour ce type de peau.


La peaux mixte
: mélange des deux !

La peau mixte est synonyme de contraste. Sèche sur les pommettes, les tempes et les maxillaires, elle présente un excès de sébum sur la ligne médiane du visage (front, nez, menton). L’association de produits aux actifs astringents (citron, rose …) et actifs hydratants (bois de santal, violette …) est la meilleur méthode d’entretenir cette peau.

illustration : Crème de rasage à la Rose – GF Trumper

A vous, maintenant, de choisir le bon produit pour entretenir votre peau… Nos produits de soins sont assez divers et variés pour que vous trouviez les produits qui vous conviennent

Coate’s & Simpsons …

… Où l’histoire d’une belle collaboration !

Crée en 1847, la société Coate’s commercialisait une large gamme de produits pour le rasage, les cheveux et des brosses à dents. Originaire de Londres, elle fut en 1883, délocalisée dans plusieurs villes notamment celle de Nimmer Mill.
Crée 72 ans plus tard, par Alexander Simpsons, la société Simpsons connu rapidement le succès avec la fabrication de blaireaux de rasage.

En 1941, l’usine de production Simpsons, principal concurrent de Coate’s, fut détruite pendant la guerre. Mais dans l’esprit de coopération, très présent à cette époque, Simpsons et Coate’s décidèrent d’unir leur production à Nimmer Hill.
Un arrangement au succès tel, qu’elles décidèrent après la guerre de continuer à travailler ensemble.

Sauvé de la liquidation judiciaire en 1990 par deux amis : David Carter et Francis Woodouse. La société continua de fabriquer les blaireaux de rasage Simpsons selon la tradition et les crèmes à raser Coate’s.

Les années 2000, annoncèrent la fin de la collaboration la plus populaire de l’histoire : Simpsons fut vendue en 2008 au groupe Progress Vulfix (leader sur le marché de blaireau à raser en Angleterre). Suivi en mai 2010 par Coate’s. Racheté par Charlotte et Robert Johnson’s Company TGS Products Ltd.

Aujourd’hui implantée à Hungerford en Angleterre, Coate’s a su conserver son héritage en continuant de produire des produits de rasage de qualité.
Simpsons est, quant à elle, implanté sur l’île de Man où le fait main traditionnel est toujours de rigueur.

Retrouvez sur notre site les blaireaux de rasage Simpsons mais aussi les crèmes à raser Cloate’s

Qui sommes nous ?

Le site Rasage Classique, lancé en 2009, a connu rapidement le succès.

Nous avions des objectifs simples que nous avons tenu : proposer les meilleurs produits de rasage pour homme présents sur le marché, en particulier ceux difficile à trouver en France, et avoir un choix très important. La croissance du nombre de nos clients et surtout leur fidélité nous encouragent à poursuivre dans cette voie.

Mais ce que nous pouvons dire sur le site reste malgré tout limité. Nous voulons profiter de ce blog pour vous faire mieux connaître les Maisons qui sont derrière nos produits, partager leurs actualités, découvrir ensemble les nouveaux produits, vous donnez les milles et une astuce et conseils pour rendre votre rasage plus efficace et plaisant.

N’hésitez pas de votre côté à nous faire part de vos commentaires ou questions !